11

04

Film de geek #2 – Prometheus

Écrit par : Benoit Sourrieu | Le : 11 avril 2012

Tout bon fanboy qui se respecte a construit son geekisme autour de plusieurs actes fondateurs, le premier PC, la première lecture d’un Lovecraft, ou encore les premières parties partie de Donjons et dragons…mais parmi tous ces piliers, il en est un déterminant, indissociable de la cinéphilie d’un geek, le premier film de SF qui vous retourne, vous chope par les burettes et vous dit  « toi je te lâche pas ».

Quand certains se touchent sur Leia qui dandine son popotin pour étrangler cette raclure de Jabba en bikini de métal (on parle de Leia ça va de soit), et que d’autres vénèrent légitimement 2001, moi je me prends une claque sur le tard en tombant, un soir devant ma TV, sur Alien de Ridley Scott. Bien que tout gamin, je restais tétanisé et à la fois subjugué par ce brio de mise en scène viscérale que je venais de me prendre en pleine tête…
Vous vous direz « pourquoi qui nous parle de ce film que tout le monde a déjà vu 100 fois ?, et vous n’auriez pas tort, si ce n’était à cause de l’arrivée en grande pompe (bien organisée) du préquel au dit chef d’œuvre, le prochain film de Sir Scott : Prometheus.

Et alors là, sortez les lances et les canifs, va y avoir de la chique et des boyaux entre les pro et les anti Ridley Scott. D’un côté ceux qui voient toujours en lui un réal visionnaire, génial, qui a su poser les bases d’une mythologie SF fascinante avec Alien et une esthétique saisissante avec Blade Runner, et de l’autre ceux qui ne lui pardonneront jamais les merdes sans nom qu’il a pu pondre dernièrement (GI Jane, Robin des Bois, Hannibal, A Good Year)….et puis vint le teaser puis trailer du film au potentiel messianique et rassembleur certain qu’est Prometheus….

Vous vous demandiez ce qu’était et d’où venait le space jockey, ce qui attire le Nostromo et les origines de nos amis les bêtes de Giger…il se peut que Prometheus y réponde….ou pas, vu la propension qu’a eu Lord Scott à mépriser son bijou de 1979 et à trahir la mythologie qui en découle. Alors à voir, et en attendant le 8 juin 2012 (il se peut que cela bouge encore)

une petite bande annonce hybride qui nous rappelle à quel point Le huitième passager vieillit bien :

 

IMPORTANT! Pour publier votre commentaire, vous devez répondre à la question suivante (nous préférons vérifier que vous etes un humain) ;-)

Combien font 9 + 2 ? Facile !
Please leave these two fields as-is:

Valider

contact

Google Maps

  • adr.

    LES TONTONS
    129 Van Horne
    Montréal, Québec
    H2T 2J2, Canada

  • mail.

    info@lestontons.com

  •  
  • tel.

    +1 (514) 907-6730

  • fax.

    +1 (514) 907-6730

tonton